• J'ai rompu

    Eh bien tout est dans le titre.
    Je sortais donc avec Mathéo depuis un mois et 2 semaines. Mais seulement en rumeurs. Pas même en apparence.

    Tout le lycée (même des personnes que je ne connaissais pas) était au courant. Et tout le monde attendait une déclaration explicite de ma part. Or, tout cela n'était qu'une erreur.

    Pour ne pas le blesser je lui avais dit "oui" que moi aussi je l'aimais. C'était faux. Totalement faux. J'avais cru l'aimer. Et au moment où j'avais découvert qu'il n'était rien de plus qu'un ami, tout m'est tombé dessus.

    Ce fut donc durant la récréation du matin. On était tous les deux dans le couloir du troisième étage (précisément devant la salle de notre cours précédent). Alexandra (ma meilleure amie) m'attendait, les écouteurs aux oreilles, un peu plus loin.

    Mathéo : Alors ?
    Moi : Eh bien ... Je ne pense pas que ça soit possible.

    Petit rappel : il m'avait laissé une semaine de réflaxion car il s'était aperçu de mon doute.

    Lui : Donc. C'est non ... ?
    Moi : J'ai subi trop de pression. Depuis un mois je vis dans l'angoisse. Tout le monde me regarde comme une bête de foire. Et tu ... toi ... comment dire ... Je  ... ne ... je ne peux pas.
    Lui (dépité, blessé, méprisant) : ... Je vois.
    Moi : Désolée.

    Et voilà. Je sais que c'est mal. Que je me suis super mal exprimée. Que je l'ai blessé. Mais je ne pouvais plus vivre comme ça. Je ne sais pas comment l'expliquer, mais cette pression m'empêchait de vivre !
    Je ne mangeais (moi, celle qui mange comme quatre personnes) plus, je ne riais plus, je ne vivais plus. J'étais complètement perdue dans tous ces évènements.

    2963385144

    Maintenant, cela fait une semaine et quelques jours que tout est fini, même mon amitié avec lui.

    Mais je n'ai aucun regret. Car je me suis rapprochée de mes deux meilleurs amis : Alexandra et Kentin.
    Par la même occasion Fanny est de plus en plus pénible, on ne se parle plus du tout. On est comme des étrangères.
    Elle est méprisante, hautaine, orgueilleuse, dirigeante, etc. Et je ne peux plus le supporter.

    Voilà mon résumé de ces derniers temps.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :